Qu’est-ce que Vues du front ?

Vues du front (VdF) représente le plus important rapport indépendant au monde qui évalue la réduction des risques de catastrophe au niveau local. En 2009, GNDR «a lancé» cette initiative inédite de suivi global qui impliquait la mobilisation de plus de 500 organisations dans 69 pays, pour mener un processus évaluant les progrès de l’ONU et des gouvernements en matière de renforcement de la résilience communautaire. En 2011, GNDRs’est vu décerner une « Lettre de recommandation » de la fondation Sasakawa des Nations Unies. Cette récompense reconnaît le rôle de VdF dans le déplacement du dialogue mondial RRC vers la nécessité de combler l’écart entre les politiques nationales et leur implémentation au niveau local. Fort de ce succès, VdF a été mis en place dans le monde entier en 2011 et 2013, et a recueilli à ce jour l’opinion de plus de 85 000 intervenants dans 129 pays.

Depuis son lancement en 2009, l’expérience VdF a montré que la mobilisation des populations à risque et des acteurs locaux dans un processus de suivi ascendant peut fournir un excellent moyen d’ouvrir le dialogue, de sensibiliser et approfondir la connaissance des risques et de promouvoir un engagement de toute la société permettant de renforcer la résilience. L’expérience a également mis en évidence les lacunes entre les politiques nationales et les pratiques locales, identifiant la nécessité d’une collaboration et d’un partenariat pour une implémentation locale réussie, et élaborant des recommandations pour un cadre de RRC pour la poste-2015. Ces recommandations ont ensuite été utilisées pour informer le rapport de GNDR appelé « Reality Check-Impact at theFrontline », qui a servi de position de plaidoyer clé de GNDR avant et pendant la Conférence Mondiale sur la RRC (CMRRC) à Sendai, Japon. Conjointement avec les OSC du monde entier, ces recommandations ont aussi mené le Cadre RRC de Sendai à affirmer spécifiquement l’importance d’intégrer les acteurs locaux à la gouvernance des risques, et d’inciter les états à investir dans des approches multilatérales.

« Il est nécessaire d’habiliter les autorités locales et les communautés locales à réduire les risques de catastrophe, notamment, suivant les situations, par le biais de ressources, d’incitations et de responsabilités décisionnelles. » SFDRR alinéa 19f.

Au sujet de Vues du front 2019

VdF 2019 vise à renforcer l’inclusion et la collaboration entre les personnes à risque, la société civile et les gouvernements dans la conception et la mise en œuvre de politiques et de pratiques visant à réduire les risques et à renforcer la résilience. Cela se fait par la mise en œuvre directe d’actions pour favoriser et mesurer les progrès pour parvenir à une approche inclusive, « centrée sur les personnes », pour le renforcement de la résilience. Tous les cadres mondiaux de développement mentionnent l’importance d’inclure les acteurs locaux ; cependant, ils ne reconnaissent pas l’importance du suivi des objectifs des cadres mondiaux, en particulier le suivi des objectifs SFDRR (Cadre de Sendai). VdF 2019 comble donc cette lacune en fournissant un suivi complémentaire, des données de référence et des données du terrain pour aider les acteurs à atteindre plus efficacement les objectifs des cadres de développement post-2015, en particulier le SFDRR, en renforçant la responsabilité des gouvernements, des agences intergouvernementales et de toutes les autres parties prenantes envers les communautés locales et les priorités de ces dernières en matière de résilience.

Figure 1 : Types de données à collecter par VdF 2019

Buts et objectifs

VdF 2019 vise à renforcer l’inclusion et la collaboration entre les gouvernements, les populations à risque et la société civile dans les pratiques et les politiques de réduction des risques et de renforcement de la résilience.

Ses principaux objectifs sont :

  1. Établir un processus axé sur les citoyens pour mesurer les progrès locaux de la gouvernance inclusive des risque;
  2. Renforcer le suivi, la RRC et les capacités d’action de la société civile;
  3. Soutenir la mise en place de références de base et fournir une information sur les risques, les politiques et les plans d’action locaux.

Champ d’application de la VdF 2019

VdF 2019 s’étend sur 3 ans. Les trois principales composantes de VdF 2019 comprennent : a) la collecte de données par sondage et consultations ; b) la réflexion, qui aide à analyser les menaces et les obstacles rencontrés par le pays et (c)à identifier les actions visant à renforcer leur résilience; renforcer la résilience en planifiant, en mettant en œuvre et en influençant les politiques et les pratiques aux niveaux local et national. L’échantillon de l’enquête sera mené dans 15 communautés, avec environ : a) 10 % des ménages échantillonnés au hasard ; b) 50 personnes issues de groupes vulnérables prenant part aux discussions des groupes de discussion communautaires ; c) 10 représentants d’OSC interrogés ; et d) 10 représentants de gouvernements locaux interrogés, par communauté.

Organisations partenaires pour VdF 2019

VdF 2019 sera mis en œuvre dans 50 pays d’Asie, du Pacifique, d’Amérique latine et des Caraïbes et d’Afrique. (Liste des 50 pays pdf) La mise en œuvre du programme se fera en deux phases, la première étant axée sur la collecte des données  et la seconde sur l’analyse des données et l’utilisation des résultats. Dans la première phase, les organisations partenaires seront responsables de la collecte des données en utilisant des outils d’enquête et de consultation pour recueillir les points de vue des communautés, de la société civile et des autorités locales. Elle comprend également l’utilisation de l’outil de consolidation de données SurveyGizmo pour consolider les conclusions et les soumettre à l’analyse. Dans la deuxième phase, sur la base des principales conclusions de l’analyse des données, les organisations partenaires s’engageront au niveau local avec les communautés pour développer des plans d’action locaux afin de combler les lacunes et de renforcer la résilience ; et soutiendront le BCN si nécessaire pour élaborer le rapport national et s’engager dans des activités de plaidoyer au niveau national.

En juillet 2018, le GNDR a invité les organisations nationales de coordination à soumettre des candidatures pour la mise en œuvre de Vues de la première ligne, Vues du front, VdF 2019. En septembre 2018, après un processus de sélection rigoureux, GEADIRR a été choisi comme organisation nationale de coordination pour Cameroun. Un comité consultatif national a été mis sur pied au cours du Novembre, 2018, et les zones de projet ont été identifiées.

Voici les Régions de projet identifiées dans lesquelles VdF 2019 en Cameroun sera mis en œuvre :

  1. Adamawa
  2. Centre
  3. Littoral
  4. Nord
  5. Nord Ouest
  6. Sud Ouest

GEADIRR invite les organisations à but non lucratif à poser leur candidature pour la mise en œuvre de la VdF 2019 en tant qu’organisations partenaires. Vous trouverez les critères détaillés et le formulaire de candidature APPEL À CANDIDATURES Vues du Front 2019 Cameroun. Veuillez noter que l’organisation partenaire sélectionnée devra passer par les bases de données antiterroristes du GNDR Londres et ses principes.

Pour plus des détails Mise en œuvre de vues du frontline VdF 2019 Cameroon

et l’APPEL À CANDIDATURES Vues du Front 2019 Cameroun

Date limite de candidature : 23/12/2018



Translate »